Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Domingo José Gonçalves de Magalhães fut médecin, professeur de philosophie, diplomate, politicien, poète et essayiste brésilien. Il a participé à de nombreuses missions diplomatiques en France, en Italie, au Vatican, en Argentine, en Uruguay, au Paraguay, etc. en plus d'avoir représenté la province de Rio Grande do Sul.
Il est né à Rio de Janeiro le 13 août 1811 et est mort le 10 juillet 1882

A tristeza


Triste sou como o salgueiro
Solitário junto ao lago,
Que depois da tempestade
Mostra dos raios o estrago.

De dia e noite sozinho
Causa horror ao caminhante,
Que nem mesmo à sombra sua
Quer pousar um só instante.

Fatal lei da natureza
Secou minha alma e meu rosto;
Profundo abismo é meu peito
De amargura e de desgosto.

À ventura tão sonhada,
Com que outrora me iludia,
Adeus disse, o derradeiro,
Té seu nome me angustia.

Do mundo já nada espero,
Nem sei por que inda vivo!
Só a esperança da morte
Me causa algum lenitivo.

La tristesse


Triste je suis comme un saule

Solitaire près d’un lac,

Qui après la tempête

Montre les dommages de la fondre.


De jour et de nuit seul

Il fait horreur au promeneur

Et même son ombre

Ne veut s’attarder un seul instant.


La fatale loi de la nature

A séché mon âme et mon visage ;

Ma poitrine est un profond abîme

D’amertume et de dégoût.


La péripétie tant rêvée,

Qui autrefois m’illusionnait,

M’a dit l’adieu, l’ultime,

Son nom m’angoisse.


Du monde déjà je n’attends rien,

Je ne sais rien car il est vivant !

Seul l’espoir de la mort

M’apporte un certain réconfort.




A vida da inocência


A vida é plácida e bela
Para quem a não conhece,
E na cândida inocência
Qual puro jasmim floresce.

É uma aurora rosada,
Um sonho delicioso,
Para quem o arcano ignora
Deste mundo caviloso.

É um mel suave e grato
Para quem no lar paterno,
Co'a bênção dos seus maiores,
Recebe a bênção do Eterno.

É um celeste tesouro
Para a tenra criatura,
Que vive como tu vives,
Vida dos Anjos tão pura.

Só vive assim a inocência
De Deus amada e querida!
Oh inocência! perfume!
Oh doce orvalho da vida!

Filha de pais virtuosos,
Luminosa é tua estrela!
Vive para ornar o mundo,
Feliz, inocente e bela.

La vie d’innocence


La vie est placide et belle

Pour celui qui ne la connaît,

E dans la candide innocence

Quel jasmin pure fleurit.


C’est une aurore rosée,

Un rêve délicieux,

Pour qui ignore l’arcane

De ce monde complexe.


C’est un miel doux et abondant

Pour qui au foyer paternel,

Avec la bénédiction de ses pairs,

Reçoit la bénédiction de l’Eternel.


C’est trésor céleste

Pour la jeune créature,

Qui vit comme tu vis

La vie si pure des anges.


Seule l’innocence vit ainsi

Aimée et chérie de Dieu !

Oh innocence ! Parfum !

Oh douce rosée de la vie !


Fille de parents virtueux,

Lumineuse est ton étoile !

Vit pour orner le monde,

Heureuse, innocente et belle.

   

Partager cette page

Repost 0
Published by