Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 09:46
Je viens de réaliser l'article Wikipedia du catupiry. En fait, j'ai fait la traduction de la version portugaise (http://fr.wikipedia.org/wiki/Catupiry).
Pour résumer, ce fromage est une horreur et les brésiliens en mettent partout et en quantités non négligeables (euphémisme). Ma première expérience fut sur une pizza qui était recouverte de cette merde blanche. Ce 'fromage' à la consistance de la mayonnaise McDo, la couleur de la mayonnaise Quick et un goût acide qui ne ressemble ni à la mayonnaise ni au fromage.
J'ai néanmoins décidé après cette longue investigation sur l'art culinaire brésilien d'acheter prochainement le VRAI Catupiry afin de faire sa dégustation. A bientôt... si j'y survis !
Repost 0
Published by pascal - dans société
commenter cet article
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 02:47
Le patrimoine immatériel... Quel superbe oxymore ! Il a pris toute sa dimension après 2001 grâce à l'UNESCO (http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrimoine_oral_et_immat%C3%A9riel_de_l%27humanit%C3%A9).

Allez sur le site de cette organisation car il y a un atlas intéractif des langues en danger. Qu'il est triste de voir toute cette culture s'évaporer dans une soupe mondialisante.


Ainsi le Brésil perd - en même temps que ses essences rares d'Amazonie - 190 idiomes.


En France, on retrouve nos patois bien mal en point.


Enfin en Angola 3 langues ont disparu et une périclite... cela veut dire que tous les autres dialectes propres aux diverses ethnies sont toujours très utilisées. Le portugais est-il tant usité dans les campagnes ?

Pour vous 'amusez' à chercher parmi les 2493 langues en danger, rendez-vous au http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?pg=00206
Repost 0
Published by pascal - dans société
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 03:55
...Quand les cartes se passent de longs discours, qu'elles parlent d'elles-mêmes (via la voix de Jean-Christophe Victor) et que - en 2, 3 dessous des cartes - on comprend bien des choses sur la géographie, l'histoire, l'avenir, etc. d'un pays.

Je vous propose quels liens utiles vers cette émission dont je suis fan et qui passe sur France5 et TV5monde.

Pour voir l'émission :
http://www.dailymotion.com/video/x2x4dl_bresil-le-dessous-des-cartes
http://lewebpedagogique.com/grunen/le-bresil-le-dessous-des-cartes/

Pour acheter des vidéos de l'émission (il y en a plus de 100 et elles sont toutes à 0,99 euros pour 2 jours ou 2,49 euros en définitif) :
http://www.artevod.com/menuConsultation.do?rubric=8&subRubric=14&method=displayElements

Pour récupérer les cartes :
- Le Brésil : atouts et faiblesses
http://archives.arte.tv/hebdo/dessouscartes/20000311/ftext/index.html
- Le Brésil : entre mer et front pionnier
http://archives.arte.tv/hebdo/dessouscartes/20000304/ftext/index.html
- Qu'est-ce que l'Amérique Latine ?
http://archives.arte.tv/hebdo/dessouscartes/20000212/ftext/index.html
http://archives.arte.tv/hebdo/dessouscartes/20000219/ftext/index.html
- Le Mercosur
http://archives.arte.tv/hebdo/dessouscartes/20000108/ftext/index.html
Repost 0
Published by pascal - dans société
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 03:17

Já sei namorar
Já sei beijar de língua
Agora só me resta sonhar
Já sei onde ir
Já sei onde ficar
Agora só me falta sair

Je sais déjà flirter

Je sais déjà embrasser avec la langue

Maintenant il ne me reste plus qu’à désirer

Je sais déjà où aller

Je sais déjà où rester

Maintenant il ne me manque plus qu’à sortir
Não tenho paciência pra televisão
Eu não sou audiência para a solidão
Eu sou de ninguém
Eu sou de todo mundo
E todo mundo me quer bem
Eu sou de ninguém
Eu sou de todo mundo
E todo mundo é meu também

Je n’ai pas la patience pour la télévision

Je ne suis pas de l’audience de la solitude

Je suis de personne

Je suis de tout le monde

Et tout le monde m’aime bien

Je suis de personne

Je suis de tout le monde

Et tout le monde est mien aussi
Já sei namorar
Já sei chutar a bola
Agora só me falta ganhar
Não tenho juíz
Se você quer a vida em jogo
Eu quero é ser feliz

Je sais déjà flirter

Je sais déjà shooter dans le ballon

Maintenant il ne me manque plus qu’à gagner

Je n’ai pas d’arbitre

Si tu veux mettre la vie en jeu

J’accepte c’est être heureux
Tô te querendo
Como ninguém
Tô te querendo
Como Deus quiser
Tô te querendo
Como eu te quero
Tô te querendo
Como se quer

Je te veux

Comme personne

Je t’aime

Comme dieu voudrait

Je te veux

Comme je t’aime

Je t’aime

Comme il se veut
Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 03:06
Refrão
Você é assim
Um sonho prá mim
E quando eu não te vejo
Eu penso em você
Desde o amanhecer
Até quando eu me deito

Refrain

Tu es ainsi

L’être rêvé

Et quand je ne te vois

Je  pense à toi

Du petit matin

Jusqu’au coucher
Eu gosto de você
E gosto de ficar com você
Meu riso é tão feliz contigo
O meu melhor amigo
É o meu amor

Je t’aime

Et j’aime rester près de toi

Mon sourire est tant heureux avec toi

Mon (ma) meilleur(e) ami(e)

Est mon amour
E a gente canta
E a gente dança
E a gente não se cansa
De ser criança
A gente brinca
Na nossa velha infância

Et on chante

Et on danse

Sans jamais se lasser

D’être comme des enfants

On s’amuse

Dans notre enfance éternelle
Seus olhos meu clarão
Me guiam dentro da escuridão
Seus pés me abrem o caminho
Eu sigo e nunca me sinto só

Tes yeux mon rayon de lumière

Me guident dans l’obscurité

Tes pieds m’ouvrent le chemin

Je suis et jamais je me sens seul(e)
Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 15:18

Olha que coisa mais linda
Mais cheia de graça
É ela menina
Que vem e que passa
Num doce balanço, a caminho do mar

Regarde quelle chose plus belle

Et pleine de grace

Que cette fille

Qui va et vient

Dans un doux balancement, au bord de mer
Moça do corpo dourado
Do sol de Ipanema
O seu balançado é mais que um poema
É a coisa mais linda que eu já vi passar

Demoiselle au corps doré

Par le soleil d’ipanema

Son déhanchement est plus qu’un poème

C’est la chose la plus belle que j’ai vue passer
Ah, porque estou tão sozinho
Ah, porque tudo é tão triste
Ah, a beleza que existe
A beleza que não é só minha
Que também passa sozinha

Ah, pourquoi suis je si seul

Ah, pourquoi tout est si triste

Ah, la beauté qui existe

La beauté qui n’est pas seulement mienne

Qui aussi passe seule

Ah, se ela soubesse
Que quando ela passa
O mundo sorrindo se enche de graça
E fica mais lindo
Por causa do amor

Ah, si elle savait

Que quand elle passe

Le monde souriant se remplit de grace

Et s’embellit

A cause de l’amour (qu’elle inspire)
Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 14:48

Tristeza não tem fim
Felicidade sim

La tristesse n’a pas de fin

Le bonheur si
A felicidade é como a pluma
Que o vento vai levando pelo ar
Voa tão leve
Mais tem a vida breve
Precisa que haja vento sem parar.

Le bonheur est comme une plume

Que le vent emporte dans les airs

Son vol est si léger

Mais si bref

Il faut que le vent souffle sans arrêt
A felicidade do pobre parece
A grande ilusão do carnaval
A gente trabalha o ano inteiro
Por um momento de sonho
Pra fazer a fantasia
De rei ou de pirata ou jardineira
Pra tudo se acabar
na quarta feira

Le bonheur du pauvre semble être

La grande illusion du carnaval

Les gens travaille une année entière

Pour un instant de rêve

Pour se déguiser

En roi, en pirate ou en jardinier

Puis tout se finit

Le mercredi
A felicidade é como a gota
De orvalho numa petala de flor
Brilha tranquila
Depois de leve oscila
E cai como uma lagrima de amor

Le bonheur est comme une goutte

De rosée sur le pétale d’une fleur

Qui brille tranquillement

Puis qui oscille légèrement

Pour tomber comme une larme d’amour
A minha felicidade esta sonhando
Nos olhos da minha namorada
E como esta noite,
passando, passando
Embusca da madrugada
Falem baixo por favor
Pra que ela acorde alegre
com o dia
Oferecendo beijos de amor.

Mon bonheur sommeille

Dans les yeux de ma bien-aimée

Et comme cette nuit

Avance, avance,

Cachant l’aube

Parlez doucement s’il vous plait

Pour qu’elle s’éveille heureuse

En même temps que le jour

Offrant des baisers amoureux.
Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 23:38
Je viens d'assister au film brésilien 2008 : Tropa de Elite (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=133548.html). Il a gagné l'Ours d'or à la Berlinale. Je ne vais pas m'étendre sur le fait que je n'aime pas ce genre de film où la police est finalement glorifiée malgré la violence, l'honneur écervelé, la justice expéditive, des habits et des méthodes de terroriste...
Qui n'a pas quelque appréhension quand on croise dans les rues de Curitiba une de ces voitures noires avec l'écusson à la tête de mort ? La vitre est baissée et on voit le canon d'une arme de guerre pointé vers l'extérieur. Evidemment cette peur est entretenue et peut-être nécessaire mais j'ai relativement du mal à le concevoir. Je ne vais pas me lancer dans un tel débat et je vous laisse voir le site du film pour vous faire une idée : http://www.tropadeeliteofilm.com.br

Le site officiel du BOPE Batalhão de Operações Policiais Especiais de la police militaire (http://www.boperj.org/) fait penser quant à lui à site de jeu de shoot'em up.

Je terminerai par ce qui se retrouve dans tous les films de ce genre... une musique parfois anti-flic :
http://letras.kboing.com.br/tropa-de-elite
Aproveite, moleque !
Repost 0
Published by pascal - dans société
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 15:53
La Serra do mar sépare l'océan Atlantique du planalto où se trouve Curitiba. Sa végétation est luxuriante : c'est la mata atlantica (plus impénétrable que la forêt amazonienne).
Le campement a été établi chez Tim, un prof américain de l'International School of Curitiba. Il y a là un pont au dessus d'un petit cours d'eau avec piscines naturelles...
Quelques liens sur la Serra do mar :
http://en.wikipedia.org/wiki/Serra_do_Mar
http://pt.wikipedia.org/wiki/Serra_do_Mar
Repost 0
Published by pascal - dans voyage
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 15:15
Du chemin menant au anhangava, on peut voir le reservatorio do Irai c'est-à-dire le lac qui fournit près de 40% de l'eau nécessaire à l'agglomération curitibaine.
L'ascension du morro prend 1h30 et la descente tout autant en raison de la pente sur paroi rocheuse humide voire trempée. Les fesses constituent alors le moyen le plus efficace pour ne pas glisser. Catherine, Paul et Marion les utilisent très bien.
Il y a aussi des zones équipées en barres de fer comme une via ferrata.
2 liens pour cheminer dans la serra do mar :
http://www.cpmorg.com.br/cpm/
http://itupava.altamontanha.com/anhangava.asp
Repost 0
Published by pascal - dans voyage
commenter cet article