Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 01:30

 

ameib ranch

 

Au Nord de Usakos, il y a les Erongo Mountains (encore un massif granitique). L’Ameib Ranch (réserve privé) offre de très bonnes prestations de service. En outre, le parc permet de randonner (une carte est fournie à la réception).

 

elephant head erongo lac
erongo mountains erongo montagnes

 

Pour ma part, j’aime marcher le matin au lever du soleil et encore plus le soir au coucher car cela permet de fantastiques rencontres animales. Je n’ai pas été déçu sur ce site. En effet, Après m’être rendu à la grotte de Philipp (où l’on voit un grand dessin d’éléphant blanc), j’ai été directement vers Bull’s Party. Il se faisait vraiment tard et je commençais à hâter mon pas pour arriver à la voiture avant que la nuit noire tombe. Le chant de grenouilles exotiques se faisait de plus en plus fort. Quand je me suis retrouvé sur la surface nue du chaos granitique aux boules impressionnantes, je me suis alors aperçu qu’il ne s’agissait pas de gentils batraciens qui criaient leur amour à leurs tendres batraciennes mais de putains de hyènes brunes qui me suivaient de plus en plus près en ricanant.

 

ameib ranch art ameib ranch grotte
white elephant phillipp's cave


J’ai eu la peur de ma vie et surtout ne savais comment réagir face à ces animaux sauvages. Les regarder dans les yeux ou pas ? S’agiter pour les effrayer ou rester immobile ? Je me disais pourquoi je n’ai pas pris un coupe-coupe ! Je me suis armé d’un caillou et d’un bâton. Je me sentais tel un australopithèque perdu dans le bush. J’étais à 3 Km du parking – distance qui m’a paru longue ! Et même si il y avait quelques kudus autour de la voiture, je n’ai pas hésité à claquer rapidement la porte de la voiture après avoir posé mes fesses sur le siège.

NB : Je n’ai pas pris de photos des hyènes immédiatement. J’ai attendu d’être un peu plus loin de ces bestioles très laides, avec leur arrière-train qui traine et leurs épais longs poils noirs, pour pouvoir leur tirer le portrait. Quand je pense que dans le film Cloverfield ou Blairwitch, les gars gardent la caméra à l’épaule devant respectivement un lézard géant ou des sorcières maléfiques !

Je me suis renseigné ensuite sur l'attitude à avoir. Les avis divergent. Il faudrait tenter de les effrayer sauf quand elles ont faim et qu'elles sont en meute car elles deviennent imprévisibles... Puis on peut regarder les lions dans les yeux mais pour les léopards il faut baisser le regard...

 

hyene erongo mountains hyene


Anecdotes sur les hyènes : Les femelles ont un clitoris tant développé (tel un pénis) que les populations indigènes ont longtemps cru qu’il n’y avait que des mâles. En fait, les mesdames hyène ont un tel taux de testostérone qu’elle domine le groupe et maltraite les pauvres Messieurs hyène assez souvent. Je ne m’étonne plus que les hyènes aient une sale gueule.

 

otocyon


J’y ai aussi rencontré un otocyon ou renard à oreilles de chauve-souris qui était bien curieux. Il m'a observé un bon moment. La photo est floue car je n'ai pas un très bon appareil photo et en fin de soirée ses performances empirent. 

Les autres points d'intérêt sont:

- Le lac qui attirent animaux et oiseaux sauvages (puis mêmes quelques domestiques);

- les cages à poules, pigeons... et mangoustes;

- les beaux spécimens de Cyphostemma currorri (= couronne ventrue, nom donné par A. B. Curror): c'est une plante succulente, un arbre pachycaule (= tige épaisse), dont l'aire de répartition s'étend sur le Sud de l'Angola et le Nord de la Namibie (dans le Brandberg notamment).


mangouste cyphostemma

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal - dans namibie
commenter cet article

commentaires