Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 16:07

Cette chanson a été composée en 1969 lors de l'exil à Londres de Gilberto Gil.  Elle symbolise son retour dans la ville mythique du pain de sucre ('o pão de açucar') et rend hommage aux cariocas, les habitants de Rio de Janeiro. En même temps, c'est une provocation envers le régime militaire car il parle d'une base militaire située dans le quartier Realengo où il a été emprisonné.

L'accolade ('o abraço') est donnée par le Christ Rédempteur qui est sur le bossu ('o corcovado') et qui bénit toute la ville. Mais elle est aussi donnée par gilberto lui-même à tous ceux qu'il retrouve. En fait, suivant les régions du Brésil, vous faites un bisou ou 2 ('um ou dois beijinhos') et une franche accolade ('um abraço') qui sera proche du calin avec une fille et franchement virile avec des grosses tapes dans le dos entre mecs.
'Aquele abraço' signifie 'cette accolade-là' ou 'une de ces accolades'. On peut l'entendre aussi par extension comme 'gros bisou'. Vous pouvez entendre parfois un brésilien dire 'até, abraço' ce qui veut dire 'ciao et bisou').

Le Flamengo est une grande équipe de foot.
Portela, Mangueira et Salgueiro sont des écoles cariocas de samba (ou aussi des noms de favela)
'O chacrinha' ou 'o velho guerreiro' est un ancien et célèbre présentateur de télévision. Il est l'auteur de 'Na televisão, nada se cria, tudo se copia' c'est-à-dire 'A la télé, rien ne se crée, tout se copie'.
Enfin Terezinha est probablement le quartier bohème de Rio appelé aussi 'Santa Tereza'

O Rio de Janeiro
Continua lindo
O Rio de Janeiro
Continua sendo
O Rio de Janeiro
Fevereiro e março...

Alô, alô, Realengo
Aquele Abraço!
Alô torcida do Flamengo
Aquele abraço!...(2x)

Chacrinha continua
Balançando a pança
E buzinando a moça
E comandando a massa
E continua dando
As ordens no terreiro...

Alô, alô, seu Chacrinha
Velho guerreiro
Alô, alô, Terezinha
Rio de Janeiro
Alô, alô, seu Chacrinha
Velho palhaço
Alô, alô, Terezinha
Aquele Abraço!...

Alô moça da favela
Aquele Abraço!
Todo mundo da Portela
Aquele Abraço!
Todo mês de fevereiro
Aquele passo!
Alô Banda de Ipanema
Aquele Abraço!...

Meu caminho pelo mundo
Eu mesmo traço
A Bahia já me deu
Régua e compasso
Quem sabe de mim sou eu
Aquele Abraço!
Prá você que meu esqueceu
Ruuummm!
Aquele Abraço!
Alô Rio de Janeiro
Aquele Abraço!
Todo o povo brasileiro
Aquele Abraço!...

O Rio de Janeiro
Continua lindo
O Rio de Janeiro
Continua sendo
O Rio de Janeiro
Fevereiro e março...

Alô, alô, Realengo
Aquele Abraço!
Alô torcida do Flamengo
Aquele Abraço!...(2x)

Chacrinha continua
Balançando a pança
E buzinando a moça
E comandando a massa
E continua dando
As ordens no terreiro...

Alô, alô, seu Chacrinha
Velho guerreiro
Alô, alô, Terezinha
Rio de Janeiro
Alô, alô, seu Chacrinha
Velho palhaço
Alô, alô, Terezinha
Aquele Abraço!...

Alô moça da favela
Aquele Abraço!
Todo mundo da Portela
Aquele Abraço!
Todo mês de fevereiro
Aquele passo!
Alô Banda de Ipanema
Aquele Abraço!...

Meu caminho pelo mundo
Eu mesmo traço
A Bahia já me deu
Graças a Deus!
Régua e compasso
Quem sabe de mim sou eu
É claro!
Aquele Abraço!
Prá você que meu esqueceu
Ruuummm!
Aquele Abraço!
Alô Rio de Janeiro
Aquele Abraço!
Todo o povo brasileiro
Aquele Abraço!...

Todo mês de fevereiro
Aquele Abraço!
Alô moça da favela
Aquele Abraço!
Todo mundo da Portela
E do Salgueiro e da Mangueira
E todo Rio de Janeiro
E todo mês de fevereiro
E todo povo brasileiro
Ah! Aquele Abraço!...
Rio de Janeiro
Reste belle
Rio de Janeiro
Continue à être
Rio de Janvier
Février et mars...

Allo, Allo, Realengo
Quelle accolade!
Allo supporters du Flamengo
Quelle accolade!...(2x)

Chacrinha continue
En balançant sa panse
Et klaxonnant le jeune fille
Et dirigeant la masse
Et continue en donnant
Des ordres sur le terrain (de samba)

Allo, Allo, Monsieur Chacrinha
Vieux guerrier
Allo, Allo, Terezinha
Rio de Janeiro
Allo, Allo, Monsieur Chacrinha
Vieux clown
Allo, Allo, Terezinha
Quelle accolade!...

Allo jeune fille de favela
Quelle accolade!
Tout le monde de Portela
Quelle accolade!
Tout mois de février
Quel pas!
Allo Banda de Ipanema
Quelle accolade!...

Mon chemin par le monde
Je le trace moi-même
Bahia m'a déjà donné
la règle et le compas
Pour qui me connaît je suis
Cette accolade!
Pour toi qui m'as oublié
Rummmm!
Quelle accolade!
Allo Rio de Janeiro
Quelle accolade!
Tout le peuple brésilien
Quelle accolade!...

Rio de Janeiro
Reste belle
Rio de Janeiro
Continue à être
Rio de Janvier
Février et mars...

Allo, Allo, Realengo
Quelle accolade!
Allo supporters du Flamengo
Quelle accolade!...(2x)

Chacrinha continue
En balançant sa panse
Et klaxonnant le jeune fille
Et dirigeant la masse
Et continue en donnant
Des ordres sur le terrain

Allo, Allo, Monsieur Chacrinha
Vieux guerrier
Allo, Allo, Terezinha
Rio de Janeiro
Allo, Allo, Monsieur Chacrinha
Vieux clown
Allo, Allo, Terezinha
Quelle accolade!...

Allo jeune fille de favela
Quelle accolade!
Tout le monde de Portela
Quelle accolade!
Tout mois de février
Quel pas!
Allo Banda de Ipanema
Quelle accolade!...

Mon chemin par le monde
Je le trace moi-même
Bahia m'a déjà donné
Grâce à Dieu!
la règle et le compas
Pour qui me connaît je suis
C'est clair!
Cette accolade!
Pour toi qui m'as oublié
Rummmm!
Quelle accolade!
Allo Rio de Janeiro
Quelle accolade!
Tout le peuple brésilien
Quelle accolade!...

Tout mois de février
Quelle accolade!
Allo jeune fille de favela
Quelle accolade!
Tout le monde de Portela
Et de Salgueiro et de Mangueira
Et tout Rio de Janeiro
Et tout mois de février
Et tout le peuple brésilien
Ah! Quelle accolade!...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article

commentaires

Andreia 07/12/2010 12:12


Teresinha peut aussi faire réfèrence au documentaire Alô, alô, Terezinha, qui est un documentaire sur Chacrinha.
Merci pour ce petit article;)


ronan 17/09/2010 21:39


bravo pas facile de faire une traduction ainsi.avec la video génial
parabens


Mamadou 20/10/2009 18:49


J'adore ce morceau ! Merci pour la traduction !