Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 16:41

Henfil a passé sa vie entière à combattre le régime dictatorial brésilien. Quand en 1972 Elis Regina fit un concert devant l'armée qui tenait alors le pays sous une main de fer, Henfil écrivit un article descendant la chanteuse. Il dénonça les connivences avec le pouvoir de nombreuses personnalités comme le chanteur Roberto Carlos ou le footballeur Pelé.

Caía a tarde feito um viaduto
E um bêbado trajando luto
Me lembrou Carlitos
A lua tal qual a dona do bordel
Pedia a cada estrela fria
Um brilho de a...lu...guel
E nuvens lá
No mata-borrão do céu
Chupavam manchas torturadas,
Que sufoco louco
O bêbado com chapéu coco
Fazia irreverências mil
Prá noite do Bra...sil, meu Brasil
Que sonha com a volta do irmão do Henfil
Com tanta gente
Que partiu num rabo de foguete

Chora a nossa pátria mãe gentil
Choram marias e clarisses
No solo do Brasil
Mas sei que uma dor assim pungente
Não há de ser inutilmente
A espe...rança dança
Na corda bamba de sombrinha
E em cada passo dessa linha
Pode se ma...chu...car
Azar, a esperança equilibrista
Sabe que o show de todo artista
tem que continuar
Tombait le soir faisant un viaduc
Et un homme saoul vêtu du deuil
M'a rappelé Carlitos
La lune tel la gérente d'un bordel
Demandait à chaque étoile
un brillant de loyer
Et des nuages là-bas
Dans le noir d'encre du ciel
Suçaient des tâches torturées,
Je suffoque fou
Le gars bourré avec un chapeau coco
Faisait mille irrévérences
A la nuit du Brésil, mon Brésil
Qui rêve du retour du frère de Henfil
Avec tant de gens
Qui sont partis dans le cul d'une roquette

Pleure notre mère patrie gentille
Pleurent Maries et clarrisses
Sur le sol du Brésil
Mais je sais qu'une telle douleur aigüe
Ne doit pas être inutile
L'espoir danse
Sur la corde raide avec une ombrelle
Et à chaque pas sur cette ligne
Il peut se blesser
Infortune, l'espoir équilibriste
sait que le spectacle de tout artiste
doit continuer.

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article

commentaires