Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 00:25


Dans cette chanson, il y a de nombreux noms de lieux cariocas et de dieu du camdomblé. L'aéroport du Galeão s'appelle aujourd'hui Antonio Carlos Jobim.

 

Eparrê
Aroeira beira de mar
Canôa Salve Deus e Tiago e Humaitá
Eta, costão de pedra
Dos home brabo do mar
Eh, Xangô, vê se me ajuda a chegar

Minha alma canta
Vejo o Rio de Janeiro
Estou morrendo de saudades
Rio, seu mar
Praia sem fim
Rio, você foi feito prá mim
Cristo Redentor
Braços abertos sobre a Guanabara
Este samba é só porque
Rio, eu gosto de você
A morena vai sambar
Seu corpo todo balançar
Rio de sol, de céu, de mar
Dentro de mais um minuto
Estaremos no Galeão
Copacabana, Copacabana

Cristo Redentor
Braços abertos sobre a Guanabara
Este samba é só porque
Rio, eu gosto de você
A morena vai sambar
Seu corpo todo balançar
Aperte o cinto, vamos chegar
Água brilhando, olha a pista chegando
E vamos nós
Pousar...
Eparrê
Poivrier brésilien bord de mer
Canôa Salve Deus et Tiago et Humaita
Ouah, grande côte de pierre
De buildings bravant l'océan
Eh, Xangô, vois si tu m'aides à arriver

Mon âme chante
Je vois Rio de Janeiro
Je meurs de saudade
Rio, sa mer
Plage sans fin
Rio, tu es faite pour moi
Christ Rédempteur
Bras ouverts sur Guanabara
Cette samba c'est juste pour dire que
Rio, je t'aime
La brune va dancer la samba
Tout son corps balancer
Rio du soleil, du ciel, de la mer
Dans un peu plus d'une minute
Nous serons dans l'aéroport Galion
Copacabana, Copacabana

Christ Rédempteur
Bras ouverts sur Guanabara
Cette samba c'est juste pour dire que 
Rio, je t'aime
La brune va dancer la samba
Tout son corps balancer
Bouclez vos ceinture, nous arrivons
L'eau brillante, Regardez la piste en approche
Et nous allons nous
Poser...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article

commentaires

Lepage 11/10/2012 22:54

Bonsoir Pascal,
J'ai jeté un oeil sur ton blog.
Enfin, sur tes poèmes. Surtout.
(Clémence - Ile d'yeu)

pascal 12/10/2012 09:33



Je n'écris plus... Et sur le blog, il n'y a pas les tiens! Cela fait longtemps que ton adresse mail me renvoit un laconique "delivery status notification (failure)". Hier tu ne peux pas savoir à
quel point j'ai pensé à toi. Ton message en est d'autant plus incroyable. J'avais entre les mains mon vieux carnet d'adresse. Inutile depuis si longtemps. Quasi vide. Et pourtant je l'ai
trimbalé partout pour un unique numéro 06815727-- ! Combien de fois je l'ai composé?... juste composé! Enfin ce carnet que je voulais jeter, je l'ai rangé.



Laurent 26/07/2012 12:03

Merci pour la traduction.
Juste une remarque : "Cette samba est seule parce que ..." est à corriger en "Cette samba, c'est seulement parce que ..." ou, plus libre, "Cette samba, c'est juste pour dire ...".

pascal 01/08/2012 06:37



Merci!