Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 00:03

Eu não preciso de um talismã
Nem penso em meu amanhã
Vou remando com a maré
Eu não preciso de patuá
Nem peço ao meu orixá
Não vou na igreja, não sei rezar
Mas tenho fé
Pois agora quem eu quis
Também me quer

Por muito tempo
Eu batalhei o seu amor
Porém, você me desarmava
E só me dava o seu desdém

Quando me olhava
Parecia nem me ver
Eu era ninguém
Mas hoje em dia eu posso dizer
"Meu amuleto é meu bem"

Je n’ai pas besoin d’un talisman

Ni de penser au lendemain

Je vais et viens comme la marée

Je n’ai pas besoin de porte-bonheur

Ni d’invoquer mon orixa

Je ne vais pas à l’église, je ne sais pas prier

Mais j’ai la foi

Maintenant celle que je désire

Aussi me désire


Pendant longtemps

J’ai bataillé pour ton amour

Cependant tu me désarmais

Et tu ne me donnais que ton dédain


Quand tu me regardais

Il semblait que tu ne me voyais pas

J’étais personne

Mais aujourd’hui je peux dire

« mon amulette est à moi »

Un orixa (se prononce 'oricha') est un dieu de la religion synchrétique, le candomblé. Cette religion est proche du vaudou, du macumba,... et de l'umbanda. J'ai été à un terreiro où la 'prétresse' a jeté le buzios (c'est une graine coupé en 4) et m'a dit que mon orixa était iemanja, déesse de la mer, de l'océan. Chacun de nous a un orixa ! Bon le mien est une divinité féminine...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal - dans musique
commenter cet article

commentaires