Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 13:03
Jeudi soir, j'ai fait une petite session cinéma avec Emerson le brésilien, Nils l'allemand, Rafet le turc, Sori la coréenne et Cissa la brésilienne. Nous avons regardé 'O Estomago' c'est-à-dire L'Estomac.

Je viens de rédiger le synopsis dans Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/O_est%C3%B4mago) :

Le film montre en parallèle deux périodes de la vie Raimundo Nonato (João Miguel Leonelli): une période montrant sa carrière de cuisinier, l'autre en tant que prisonnier dans une cellule d'une dizaine de détenus. Petit à petit le film éclaircit le fait que la prison est la période la plus récente. Le spectateur se demande alors comment Raimundo - qui paraît au début un peu simplet - termine en prison.

La période en tant que cuistot commence quand il arrive en bus dans la grande ville de Curitiba, sans avoir d'endroit pour dormir ni d'argent pour manger. Il mange des coxinhas (se prononce 'cochignasse') c'est-à-dire des beignets de poulet dans une lanchonete (= snack bar) et doit faire la vaisselle pour payer sa dette de 3 reais (= 1 euro). Le patron de ce snack sordide, Zulmiro, l'embauche sans salaire mais en lui donnant le gite et le couvert. Il cuisine tellement bien que rapidement il attire une large clientèle. Il sympathise avec une prostituée Iria qui est obsédée par la nourriture et qui contre celle-ci offre quelques passes. Raimundo est très jaloux et il devient vite violent quand il boit. Dans un bar (un ami brésilien Emerson dit qu'il s'agit du 'tropicaliente') où Iria fait des stripteases, il perd la tête et tente d'agresser un client mais il est attrapé par les videurs qui lui font sa fête. Après s'être rétabli, Nonato (c'est son surnom) est débauché et commence à bosser dans un restaurant italien où il apprend la vraie cuisine avec le patron Giovanni. Un jour il découvre que Giovanni a aussi une relation avec Iria. Il est fou de rage et boit alors une bonne bouteille de vin italien... suspense... Il accompagne cela d'un excellent 'filet mignon'.

Dans la cellule il y a une hiérarchie avec Bujiú (Babu Santana) au sommet. La nourriture est infâme et Nonato est assigné à l'arranger. Il le fait tellement bien qu'il gravit les échelons de cette hiérachie qui se retrouve dans l'assignation des lits. Néanmoins Bujiú refuse de manger du gorgonzola, du carpaccio et les fricassés de fourmis collectées directement dans la prison. Les autres ingrédients sont fournis par les matons. Un caïd Etcetera (Paulo Miklos) arrive. Il est respecté par les autres détenus et Bujiú decide d'organiser un grand repas dans la cuisine principale de la prison. C'est très chère mais Bujiú estime que c'est un bon investissement pour garder son statut... suspense... Nonato devient le chef de sa cellule mais Etcetera, lui, a sa propre cellule...



Ce film est très bon en raison des personnages haut en couleur qui parle le langage de la rue. L'histoire elle même est bien construite et nous fait réfléchir sur le pouvoir de la nourriture et l'importance de cet organe qu'est l'estomac (un organe situé à égale distance de notre cerveau et de notre sexe) :

Uma fabula nada de infantil sobre poder, sexo e gastronomia
Une histoire loin d'être infantil sur le pouvoir, le sexe et la gastronomie

Ce film a eu de nombreux prix comme on peut le constater sur le site officiel : http://www.estomagoofilme.com.br/english/index.htm
Il y a même en ligne sur ce même site  toutes les recettes évoquées dans le film... y compris les pennes alla puttanesca (http://www.estomagoofilme.com.br/download/livro_receitas.pdf)

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal - dans société
commenter cet article

commentaires

BODEGA FILMS 06/04/2010 17:35


Bonjour,
Nous sommes le distributeur du film en France. Celui-ci sortira le 12 MAI 2010;
pour tout savoir sur Estômogo voici l'adresse de notre site en français:www.estomago-lefilm.com
Merci,
L'Equipe de Bodega films